Lexique de la Bière : L'eau
La bière c'est de l'eau (entre 85% et 95%)
19 février, 2021 par
Lexique de la Bière : L'eau
Thomas Deymier
Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, l’eau est probablement l’ingrédient le plus important d’une bonne bière.
De sa qualité et de sa minéralisation dépendent toute la réussite du brassage. C'est principalement la minéralisation qui détermine le caractère de chaque bière. Traditionnellement, certains styles de bière n’étaient brassé que dans certaines villes ou régions en raison des différentes minéralisations de chaque sources.
Une eau dure par exemple ne se prête pas bien à la confection d’une Pilsener, on lui préfèrera une eau pure telle qu'on en trouve en Bohême, région d’origine, vous l’avez compris, de la Pils.

Aujourd’hui grâce aux avancés technologiques il est possible d'influencer sur la qualité de l’eau sur le site de brassage même, pour obtenir la minéralisation et le ph désiré, ce qui laisse le choix aux brasserie de leur recettes. Parmi les divers sels minéraux qu'ont utilise dans l'eau du brassage, les six principaux sont le bicarbonate, le sodium, le chlorure, le calcium, le magnésium et le sulfate.
Attention toutefois à ne pas en mettre trop ! Par exemple, une eau trop riche en sodium ou magnésium peut tout simplement tuer les levures.

Parfois le goût de l’eau est un élément distinctif de la bière finale, comme pour la célèbre Guinness, au goût très minéral, et bien sûr pour le style bière Gose, qui réapparait aujourd'hui, au goût légèrement salé, du fait, à l'origine, de l'eau de la rivière locale qui traverse la ville de Goslar, près de Leipzig.
Lexique de la Bière : L'eau
Thomas Deymier
19 février, 2021
Partager ce poste
Archiver