Les ingrédients de nos craft beers

Simplicité et savoir-faire

EAU

La base d'une bonne bière, c'est une bonne eau.

MALTS

Déterminent la couleur, la texture, et le goût de la bière. L'amidon qui en est issu permet la femrentation.

HOUBLONS

Contribuent à la conservation de la bière, et lui donne son fruité et son amertume.

LEVURES

Digèrent le sucre issu des céréales, pour le transformer en alcool et en CO2.

La liste des ingrédients qui composent notre bière landaise est relativement simple. C’est le savoir faire et la passion de notre brasseur qui vont ensuite faire des miracles !

Pour fabriquer une bière artisanale, vous avez besoin de 4 ingrédients : de l’eau, du malt, du houblon, et des levures. Je passe sur les techniques utilisées par les grands industriels de ce secteur, étant donné tous les arômes et produits artificiels qu’ils utilisent dans leurs boissons (car on ne peut pas vraiment appeler ça de la bière…).

Instant culture générale

Le Reinheitsgebot, également connu sous le nom français de  « décret sur la pureté de la bière » , précise les ingrédients autorisés dans le brassage d'une bière en Allemagne. Datant de 1516, il constitue l'un des plus vieux décrets alimentaires européens. Les seuls ingrédients autorisés par le texte étaient  l'orge, le houblon et l'eau . La levure n'était pas mentionnée dans le décret, sa nature étant inconnue à l'époque.

Les ingrédients d’une craft beer


L’eau :

La base d’une bonne bière, c’est une bonne eau. A Seignosse nous avons une eau relativement stable, mais nous préférons tout de même la filtrer et la contrôler avant chacun de nos brassages afin de s’assurer de la qualité de la future bière. Une même recette de bière peut donner des résultats complètement différents selon l’eau utilisée !

Le malt :

Le malt, ou plutôt les malts, sont les différentes céréales que l’on utilise lors de la première étape de la fabrication de la bière.

Il existe des centaines de malts différents, qui varient en terme de couleur et de goût, et qui influeront ainsi sur les couleurs, textures, et goûts des bières que l’on veut produire.

Le houblon :

Même chose que pour les malts, il n’existe pas une multitude de types de houblons. Il s’agit d’une plante grimpante qui produit des fleurs appelées chatons. Ce sont ces chatons que l’on utilise et que l’on fait infuser lors du brassage afin d’en extraire un maximum de parfums. Le savant mélange entre différents houblons nous permet par exemple de donner à une bière un goût à la fois fruité et floral.

Les levures :

Ce sont des champignons unicellulaires, sans eux pas de bière ! Ils interviennent une fois le brassage terminé, lorsque l’on va passer la bière en fermentation. Les levures que l’on ajoute à la bière vont peu à peu digérer le sucre pour le transformer en alcool et en CO2. On parle donc de re-fermentation en bouteille pour les bières artisanales, c’est à dire que ce sont les levures qui produisent les bulles, et non pas du gaz ajouté artificiellement par une machine.

VISITEZ LA BRASSERIE